C'est la rentrée ! Procrastinez :)

C'est la rentrée, procrastinez !

Vous en avez assez des injonctions à L'efficacité et à la sur-motivation, pléthores en ce mois de septembre ?

Vous ne pouvez pas vous empêcher de décaler, lanterner, retarder, reporter, musarder, traînasser, et de toujours tout reporter au lendemain?

Cette Sélection anti-culpabilité est faite pour vous !

 

 

 

Et pourquoi remet-on tout au lendemain?

Procrastiner c'est avoir tendance à remettre au lendemain ( très courte et sérieuse définition du Petit Robert ).

On dit que la procrastination serait le "mal du siècle"...mais pas si sûr ! Une brève histoire de la procrastination afin de bien savoir de quoi on parle :

Les sept épisodes de cette superbe série documentaire qui explore avec paresse et humour l'art délicat de tout remettre au lendemain, et lui rend ses lettres de noblesse sont à retrouver ICI.

 

Le livre à mettre entre les mains de tout procrastinateur (et des autres en passe de le devenir)

Vous l'avez vu dans cette vidéo, John Perry est donc le spécialiste incontournable de la procrastination : son essai, “La Procrastination: l’art de reporter au lendemain” a reçu le prix Ig Nobel, un Nobel humoristique récompensant les découvertes insolites, qui font « rire, puis réfléchir »… On attaque d'emblée avec la citation de Mark Twain qui résume en quelques mots tout le concept : « Ne jamais remettre au lendemain ce qu’on pourrait faire le surlendemain ». avant de découvrir un véritable plaidoyer pour la procrastination....oui, mais la procrastination structurée qui vous fera passer de glandouilleur inter-sidéral à véritable bourreau de travail.

Rédigez une banale liste de choses à faire, organisée de la plus importante/urgente à la plus anodine, puis....commencez par le bas de la liste ! Mais du coup, quelle différence avec l'état antérieur de procrastination non structurée ? C'est là que Perry excelle :  "la procrastination structurée requiert une bonne dose de mauvaise foi, puisqu’elle repose sur une constante arnaque pyramidale contre soi-même".

On ne vous dit pas tout ;) mais comme le dit lui-même l'auteur, cet ouvrage a davantage la vertu de réconcilier les procrastinateurs structurés avec eux-mêmes que de les réformer. A feuilleter ICI, avant de l'emprunter dans vos médiathèques. Pour aller plus loin encore, et chasser définitivement quelque sentiment de honte que ce soit, un épisode du journal de la Philo sur France Culture : Faire ou ne pas faire...telle est la question ! 5 minutes après lesquelles on se dit que l'on peut fort bien rester à contempler ce que l'on aurait pu faire... sans le faire.

 

 

Les héros de la procrastination

Marc Twain, Jean Jaurés, Léonard de Vinci, Mozart, Steve Jobs étaient chacun à leur manière de grands procrastinateurs. Certains héros de fiction peuvent également prétendre à ce statut, incapables de choisir entre leurs envies et leurs ambitions. Oblomov, Hamlet, T.S Garp, Jeffrey Lebowski sont de véritables sources d'inspirations pour tout remettre au lendemain, vous complaire sans culpabilité dans l'indolence, et légitimer la fameuse maxime d'Henry de Montherlant : "il faut toujours tout remettre au lendemain...les trois-quarts des choses s'arrangent d'elles-mêmes". Des anti-héros à cliquer à volonté :

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Type d'actualité: