Chroniques du tueur de roi : Tome 1 Le Nom du vent

Chroniques d'un aubergiste au destin de tueur de roi.

Ce premier tome inaugure la série « Chroniques d'un tueur de roi », dont le tome 3 se fait cruellement attendre, mais qui s'avère pleine de promesse. Celle-ci est d'ores et déjà composé de deux tomes :

-Le Nom du Vent

-La peur du sage, partie 1

-La peur du sage, partie 2

Pour résumer : déjà 2000 pages de délicieux bonbon saveur fantasy.

Nous y découvrons Kote, modeste tenancier à l'auberge de la Pierre Levée, qui prend le temps, au crépuscule de sa vie, de raconter son destin incroyable, comme le fit le fameux Louis dans le roman « Entretien avec un vampire » d'Anne Rice. Et tout comme son vampirique aîné, sans la lourdeur que peut représenter la forme autobiographique. Patrick Rothfuss sait bien y faire et nous enrobe des beaux mots qui nous plongent dans un texte riche de la vie trépidante d'un jeune homme, de la caravane des comédiens et des bonheurs et malheurs de l'arcaniste qui pose, enfin, le fardeau de sa longue vie.

Je vous invite, lecteurs de fantasy, à vous plonger dans ces Chroniques. Les thèmes principaux sont bien là : la magie, le jeune héros, un monde vaste mais encore à parcourir, le grand ennemi venu des temps immémoriaux. Mais les images d'Epinal disparaissent et de nouveaux thèmes font leur apparition ; exit les pauvres poncifs à base d'elfes, de nains, de dragons. Voici une image de l'humanité et une mythologie qui se dépose comme un terreau fertile à l'imagination. Exit, les alchimies douteuses aux alambics fumants, voici la médecine, les plantes, le réalisme magique. Exit, le héros faible, fatigué, le protagoniste balaise et/ou filou. Voici un enfant brillant qui semble contenir en lui tous les germes du héros tragique et mythique. Toutes les facettes profondes et exemplaires de l'humanité sont ici réunies en un seul personnage, sans verser dans le larmoyant ridicule. Un héros qui ne semble pas, pour une fois, être le jouet de son écrivain, ne pas être la poupée au bout des fils du destin, ne pas être le faible imbécile ne désirant que le bien du monde.

Non, il semble mener sa barque. Comme nous le faisons tous, mais avec cette sympathique désinvolture et ce courage fondateur, mais aussi les erreurs que commet toujours un héros profondément humain.

Alors, il en faut tout de même, du souffle, pour tourner cette multitude de pages (2000 ! et c'est pas fini). Mais ce sont des pages de qualités, et nous sentons d'ores et déjà que cette série, et cet auteur, s'inscrivent avec mérite parmi les classiques du genre.

Attention, "Le Nom du Vent" n'est pas seulement de la fantasy : c'est aussi de la grande littérature.

Conseillé par Matthieu


Comment télécharger ou consulter gratuitement ce document ?

  • En premier lieu connectez-vous sur la bibliothèque numérique : Connexion en haut à droite
  • De retour sur cette page, rafraîchissez avec la touche F5 du clavier
  • Puis cliquez ICI pour retrouvez le document

Et pour trouver des milliers d'autres ressources en ligne :

  • Pas encore inscrit ? Tout est expliqué ICI.
  • Une fois connecté, cliquez sur l'onglet Ressources de la page d'Accueil (bouton vert sur le menu).
  • Choisisissez entre la presse, les livres numériques à télécharger, les albums jeunesse à lire et à écouter, la musique, les films, les tutos d'autoformation ou nos sélections en cliquant sur l'onglet dédié !