Une cosmologie de monstres

Auteur : Shaun Hamill
Editeur : Albin Michel (Firme) Paris
Publié : 2019
Type de document : 10-Livres
Cote : sf hami c
Résumé : "Dans Une Cosmologie de monstres, Shaun Hamill allie brillamment les univers angoissants de H. P. Lovecraft avec l'histoire contemporaine d'une famille menacée de destruction par des forces surnaturelles. Il réussit son coup, parce que ces braves gens pourraient être nos voisins. L'horreur ne fonctionne que lorsque nous nous attachons aux personnes concernées ; nous nous attachons aux Turner, et leurs cauchemars deviennent les nôtres. La prose de Hamill est sobre, tout simplement belle. Voilà à quoi ressemblerait un roman d'horreur signé John Irving. J'ai adoré ce livre, et je pense qu'il vous plaira aussi". Stephen King La Famille Turner, de Vandergriff (Texas), se tient sur le seuil d'un monde terrifiant dominé par une cosmologie de monstres. Est-ce le leur ou est-ce le nôtre ? Shaun Hamill est américain. Une Cosmologie de monstres, appelé à devenir une ambitieuse série télévisée, est son premier roman.

Dans les années 60, une jeune libraire nommée Margaret tombe amoureuse de Harry, un client féru de science-fiction, de Lovecraft et de comics. Contre l’avis de sa famille chrétienne, elle décide d’épouser Harry et non le très ennuyeux Pierce, renonçant ainsi à la sécurité financière et à ses rêves. S’en suit alors un appartement miteux, des emprunts, une maison et trois enfants : Sydney, Eunice et Noah, le narrateur de l’histoire. S’en suit aussi l’horreur. L’horreur d’une vie ordinaire et précaire. L’horreur du deuil, de la disparition et de la perte. L’horreur d’un monstre aux yeux oranges aperçu par Margaret dans sa prime jeunesse et qui viendra frapper à la fenêtre du petit Noah. Hallucination ? Vérité ? « Une Cosmologie de monstres » est un roman horrifique qui n’en est pas pas un. La peur que l’on éprouve en lisant ce roman n’a rien à voir avec la tension d’un roman de Stephen King. Si nous avons peur, c’est pour cette famille dont nous aimons chacun des membres. C’est pour la grâce aérienne de Sydney sur scène, pour l’intelligence créative d’Eunice, pour la sensibilité de Noah, pour la force de Margaret. « Une cosmologie de monstres » est un hommage puissant à l’horreur lovecraftienne mais dans lequel les tentacules de Chtulhu ne sont autres que celles de la tristesse et de l’angoisse assaillant la cité de l’esprit humain. Shaun Hamill propose avant tout un roman fantastique sur la famille, un récit sur la douleur de la perte et les mécanismes que l’on met en place pour s’en sortir. De la menace du monstre aux yeux oranges aux attractions horrifiques de maisons hantées et à la création de la librairie « Chair de Poule », il n’y a qu’un pas à franchir entre le monde du réel insoutenable et le pouvoir infini du monde de l’imaginaire. Un roman poignant qui offre une place originale à l’horrifique et qui sera bientôt adapté en série télé avec l’auteur comme producteur exécutif.

Julie, Bassin Sud