Grands Zhéros de l'histoire de France : Ils firent parler d'eux, non pour le meilleur mais pour le pire ! (grands caractères)

Auteur : Clémentine Portier-Kaltenbach
Editeur : Éd. de la Loupe Paris
Publié : 2011
Type de document : 10-Livres
Cote : 944
Résumé : C. Portier, historienne, présente des personnalités oubliées ou décriées de l'histoire française qui ont été rendues à tort ou raison responsables de défaites militaires, qui ont déçu les espoirs placés en elles, qui ont fait obstacle à l'action de grands hommes, etc.

« En entrant dans le néant... il a dû se sentir chez lui! » dira Clémenceau, à propos de Félix Faure.
La France a ses grands hommes, ses héros, ses idoles … mais elle a aussi ses personnages honteux. Ils firent parler d'eux, non pour le meilleur mais pour le pire, pour une bêtise sans borne au moment de leur entrée dans l’Histoire.
Par exemple Medina Sidonia, Kerguelen, Soubise et Jules Favre ne furent pas à la hauteur de leurs missions ou déclenchèrent des catastrophes par leur incompétence.
Ainsi Léon Bonaparte (fils naturel de Napoléon Ier) fut un raté de première classe dont son père dira  « On peut s'arrêter quand on monte, jamais quand on descend ! ». « Grace au ciel, Napoléon Ier mourut avant que Napoléon Zéro ne commence à déraper sérieusement » écrit l'auteure.
Bref, Clémentine Portier-Kaltenbach (historienne et diplômée de Sciences Po), nous livre des anecdotes croustillantes sur ces personnages qui ont laissé leur empreinte dans l’Histoire de France.
A la lecture de cet ouvrage, le style de l'auteur donne une impression de complicité car les Z'héros ne sont pas tournés en ridicule mais décrits avec beaucoup d'humour.

Conseillé par Malika, bassin lecture E - Cournon, Le Cendre.