L'accordeur de silences

Auteur : Mia Couto
Editeur : Métailié Paris
Publié : 2011
Type de document : 10-Livres
Cote : r cou
Résumé : Dans une réserve de chasse isolée au coeur du Mozambique, un homme, Silvestre Vitalicio, fait croire à son fils Mwanito qu'ils sont les seuls survivants de la fin du monde, ainsi que trois autres hommes. Mais l'arrivée d'une femme va bouleverser le monde désolé créé par Silvestre.

Mwanito, le narrateur et gamin de 9 ans, a trois ans lorsque sa mère, Dordalma ("douleur d’âme"), meurt. Devant les pleurs de Silvestre, son père, l’enfant se tait. Mieux, il place ses petites mains sur les oreilles de son père. Il fait taire le vacarme de la douleur? : désormais, il sera "l’accordeur de silences". « Je suis né pour me taire. Le silence est mon unique vocation. C'est mon père qui m'a expliqué : j'ai un don pour ne pas parler, un talent pour épurer les silences. J'écris bien silences au pluriel. Oui, car il n'est pas de silence unique. Et chaque silence est une musique à l'état de gestation. » Silvestre, père tyrannique, fait croire à ses deux enfants, Mwanito et Ntunzi, qu'ils sont seuls survivants sur terre. Ils les emmènent dans une concession de chasse aux confins du Mozambique dévasté par les guerres, accompagnés de l’oncle Aproximado et de Zacaria Kalash, le "domestique" militaire. Sans oublier l’ânesse, au nom biblique et réprouvé de Jezibela. Ce trou perdu est baptisé Jésusalem par Silvestre. L'horizon de cette prison au milieu de nulle part s'ouvre soudainement avec l'arrivée de Martha, partie du Portugal à la recherche de Marcello, l'amour de sa vie.L'accordeur de silences est un livre fascinant. La construction du roman, loin d'être linéaire, bouscule. Les indices distillés par l'auteur ne mènent pas forcément aux hypothèses élaborées par le lecteur. Tant mieux. Par ce roman en forme de conte oppressant sur la tyrannie, Mia Couto nous donne aussi une vision rude d'un monde à la dérive, ravagé par les guerres.Conseillé par Marie, bassin lecture Centre.