Des larmes sous la pluie

Auteur : Rosa Montero
Editeur : Métailié
Publié : 2013
Type de document : 10-Livres
Cote : rsf mont l
Résumé : Etats-Unis de la Terre, 2109. Les réplicants meurent dans des crises de folie meurtrière tandis qu'une main anonyme corrige les Archives Centrales de la Terre pour instrumentaliser l'histoire de l'humanité. Bruna Husky, une réplicante guerrière, seule et inadaptée, décide de comprendre ce qui se passe et mène une enquête à la fois sur les meurtres et sur elle-même. Aux prises avec le compte à rebours de sa mort programmée, elle n'a d'alliés que marginaux ou aliens dans ce tourbillon répressif, vertige paranoïaque, qui emporte la société. Rosa Montero choisit un avenir lointain, hérité de Philip K Dick et de Blade Runner, pour nous parler de ce qui fait notre humanité, la certitude de notre mort et de celle de ceux que nous aimons. Ses personnages sont des survivants qui s'accrochent à la morale politique, à l'éthique individuelle, à l'amitié et à l'amour. Elle construit pour nous un futur cohérent, une intrigue prenante qui nous touche et nous fait réfléchir. Elle écrit avec passion et humour, des outils essentiels pour comprendre le monde.

Des larmes sous la pluie est-il un roman d'anticipation, fantastique ou de science-fiction? La tentation est grande de ne pas répondre et de laisser le lecteur libre de son appréciation.
Durant 400 pages, Rosa Montero donne à lire l'avenir qui pourrait être celui des générations à venir, avenir sombre d'un univers habité « peu habitable ».
La terre n'est plus la seule planète peuplée, les humains tels que nous les connaissons ne sont plus les seuls êtres vivants : ils cohabitent avec les « bestioles », extra-terrestres méprisés et les « répliquants », sorte d'androïdes dont la vie est très courte et la mort très douloureuse.
Dans cet univers de cauchemar, l'eau et l'air se vendent au prix fort, les tensions entre communautés sont attisées par des groupuscules extrémistes et, par les yeux de Bruna, l'héroïne androïde du récit, nous sommes appelés à nous émouvoir sur le sort des plus démunis, à nous questionner sur la véracité de nos souvenirs et, à partager la peur d'un futur « déshumanisé ».

Conseillé par Thierry, bassin lecture E - Cournon, Le Cendre.