L'opéra

Auteur : Jean-Stéphane Bron
Editeur : Blaq out Paris
Publié : 2017
Type de document : 40-Films
Cote : 792 bron
Résumé : Une saison dans les coulisses de l'Opéra de Paris. Passant de la danse à la musique, tour à tour ironique, léger et cruel, l'Opéra met en scène des passions humaines, et raconte des tranches de vie, au coeur d'une des plus prestigieuses institutions lyriques du monde.

Alors que la 40ème édition du festival international du court métrage de Clermont-Ferrand a consacré une rétrospective à la Suisse, l'occasion est donnée de (re)découvrir le travail de Jean-Stéphane Bron.
Après deux documentaires remarqués, Cleveland contre Wall Street et L'Expérience Blocher, le cinéaste helvète nous propose une immersion singulière dans les coulisses de l'opéra de Paris.
La plus grande scène française consacrée au lyrique et au ballet est révélée par un regard facétieux. Pendant un an, il s'est faufilé dans les couloirs et derrière les rideaux, captant au plus près le pouls de cette grande institution.
On devient ainsi les spectateurs privilégiés d'une gigantesque société où chaque maillon est essentiel au bon fonctionnement d'ensemble : du directeur au personnel d'entretien, des maquilleuses aux musiciens de l'orchestre, de la régisseuse plateau à la chargée du protocole, du directeur musical aux perruquières ou encore,  des danseuses étoiles aux techniciens.
Quelques personnages se détachent et nous servent de guides dans les coulisses. C'est le cas de ce jeune baryton russe venant d'un petit village, et qui vit chaque instant comme un rêve éveillé,  d'Ursula Naccache et de son implication totale dans l'accompagnement du programme "Petits violons" à destination des enfants de ZEP en passant par la solitude du directeur Stéphane Lissner, confronté à un préavis de grève à quelques jours de l'ouverture de la saison ou aux rumeurs de départ de son chorégraphe star Benjamin Millepied.
La caméra de Jean-Stéphane Bron les regarde en les mettant sur le même pied d'égalité. Avec son montage tout en rupture de rythme et sa dramaturgie amusée, il en résulte un documentaire enthousiasmant, didactique et décalé.
À la bonne heure !

Conseillé par Mathieu, bassin sud-est, médiathèque Hugo Pratt