Mon enfance sauvage

Les parents de Djalla-Maria Longa se sont rencontrés en 1977 dans les montagnes ariégeoises et ont décidé d'y vivre en bannissant tout ce qui vient du « monde d'en bas » : pas d'électricité, pas d'eau courante, pas de table pour manger, pas d'assiette ni de couvert... Les enfants n'ont pas de jouet en plastique et ne vont pas à l'école. L'auteure, quatrième enfant d'une fratrie de huit, raconte cette vie en autarcie et les difficultés qu'elle a rencontrées pour intégrer une vie « normale » contre la volonté de ses parents.
Si vous rêvez d'une vie en osmose avec la nature et d'un retour aux valeurs authentiques, ce témoignage risque de vous faire réfléchir...

Conseillé par Florence, bassin lecture F - Lempdes, Aulnat, Pont-du-château.