Nickelodeon

Il était une fois à Hollywoodland...

C'est une histoire aussi vieille que le cinématographe : la guerre entre les grandes compagnies, futurs studios, et les irréductibles indépendants, débrouillards autres zinzins de la bobine. Histoire que les cinéphiles connaissent par cœur, mais dont on a somme toute fait peu de fictions, encore moins recréant les années 10, avec tous les ingrédients du cinéma d'alors (naïveté, intertitres et gags tarte à la crème).

Préhistoire muette et anarchique d'un art et d'une industrie qu'on n'appelait pas encore Hollywood, l'époque est un joyeux cirque, aux airs de ruée vers l'argent(ique). Soit le terrain de jeu idéal pour un mélancolique comme Peter Bogdanovich, ex-historien amoureux du cinéma passé derrière la caméra dans les années 70.

Un âge d'or renait alors, réarrangé par une cinéphilie volontiers anachronique, un peu comme dans le dernier Tarantino : sous le canotier de Buster Keaton, des dialogues nonsensiques à Cary Grant et Katharine Hepburn ; derrière les lunettes d'Harold Lloyd, des techniques tout ce qu'il y a de plus moderne !

Et puis, surtout, zéro cynisme à l'horizon... mais l'innocence (presque) retrouvée des premières fois.

Conseillé par Mathieu

Pour connaitre la disponibilité de ce document dans vos médiathèques, cliquer ICI.  

 

Et pour trouver des milliers d'autres ressources en ligne :

  • Pas encore inscrit ? Profitez-en car en ce moment c'est GRATUIT!
  • Une fois connecté, cliquez sur l'onglet Ressources de la page d'Accueil (bouton vert sur le menu).
  • Choisisissez entre la presse, les livres numériques à télécharger, les albums jeunesse à lire et à écouter, la musique, les films, les tutos d'autoformation ou nos sélections en cliquant sur l'onglet dédié !