Park Avenue Summer

Quand Mad Men rencontre Le Diable s'habille en Prada.

Quand on lit l'accroche de la 4e de couverture, on s'attend à un roman plein d'humour, de situations cocasses et de personnages très travaillés. A la lecture, c'est un peu une déception. L'héroïne principale manque de punch, tout à son installation dans la grande ville des années 60, face aux nouvelles carrières qui s'ouvrent aux femmes malgré le machisme environnant. Pas vraiment féministe, elle semble laisser passer le temps tout en gardant en tête son ambition de devenir photographe. Quant à l'ancêtre de Miranda Priestly, Helen Gurley Brown, elle déborde de gentillesse alors que la transformation de Cosmopolitain en revue féminine moderne soit un énorme défi : parler clairement de sexe et de désirs féminins est une véritable déclaration de guerre à l'Amérique conservatrice. Face à un quatuor masculin traditionaliste, elle semble mener un combat perdu d'avance sans que le lecteur comprenne vraiment les rouages qu'elle actionne discrètement. Bref, c'est un récit lisse, un peu lent, distrayant mais qui manque de profondeur.

Conseillé par Cyrielle

Pour connaitre la disponibilité de ce document dans vos médiathèques, cliquer ICI.

 

Et pour trouver des milliers d'autres ressources en ligne :

  • Pas encore inscrit ? Tout est expliqué ICI !
  • Une fois connecté, cliquez sur l'onglet Ressources de la page d'Accueil (bouton vert sur le menu).
  • Choisisissez entre la presse, les livres numériques à télécharger, les albums jeunesse à lire et à écouter, la musique, les films, les tutos d'autoformation ou nos sélections en cliquant sur l'onglet dédié !