Putain de vie !

Auteur : Muriel Douru
Editeur : la Boîte à bulles Antony
Publié : 2019
Type de document : 10-Livres
Cote : bda dour
Résumé : Avec Putain de vies, l'illustratrice et auteure Muriel Douru aborde un sujet polémique, captivant et rarement traité en BD : la prostitution. Pour recueillir ces parcours de vie, Muriel s'est jointe aux maraudes de l'association Médecins du monde dédiées aux travailleuses du sexe. Sans misérabilisme aucun, Muriel donner une visibilité à des personnes qui ont rarement droit à la parole, qui sont invisibles alors même qu'elles sont bien souvent au coeur de nombreuses conversations. Les gens parlent à leur place, disent ce qui est bien ou mal, condamnent sans savoir ni même les écouter. L'auteure nous amène à la rencontre d'Amélia, Nigériane, exilée en France et prostituée de force, mais aussi de Laurianne, Escort Girl sans tabou, ou encore de Giorgia, femme transgenre colombienne et séropositive, contrainte de quitter son pays et de se prostituer pour payer son traitement. A travers cette série de portraits, ce livre rend compte sans parti-pris de leur situation, propose un témoignage pluriel, juste, humain, bien loin des clichés que véhicule la prostitution

Muriel Douru est illustratrice et autrice de livres pour enfants et pour adultes. Pour ce roman graphique, elle s’intéresse au « plus vieux métier du monde ».

Elle nous permet de remettre en question nos préjugés et notre perception vis à vis de ces travailleuses et travailleurs du sexe. Pour recueillir ces parcours de vie, Muriel s’est jointe aux maraudes des associations Médecins du Monde et Paloma dédiées aux travailleurs(ses) du sexe.

Ce n’est donc pas une histoire mais plusieurs histoires de femmes et d’hommes qui vivent ou ont vécu la prostitution. Ils nous racontent leurs «  putains de vie », leurs histoires personnelles, souvent dramatiques, majoritairement subies mais parfois choisies.

Ce roman graphique est à faire découvrir pour mieux comprendre, pour ne pas juger et pour chasser les idées reçues. Une lecture indispensable pour nous, pour les pouvoirs publics. Pour qu’enfin ces personnes ne soient plus regardées comme des pestiféré(es).

La préface est signée Ovidie. En postface, un dossier de quelques pages donne la parole à Médecins du Monde et Paloma.

Sandrine