Repas de morts

Auteur : Dmitrij Bortnikov
Editeur : Éd. Allia Paris
Publié : 2011
Type de document : 10-Livres
Cote : r bort
Résumé : Dans un univers onirique et mystérieux, père, mère, et grands-parents reviennent d'entre les morts, au gré des souvenirs du narrateur.

Il sent l'odeur de la Mort : le sang, la vieillesse, les désinfectants en centre hospitalier.Il l'appréhende : Les gens changent de ton. Ils n'ont plus de lutin dans les yeux. Les absents prennent toute la place.Il l'entend : les cris, la guerre, le silence.Il la dévisage: Un oiseau tombe. Un chat ne ronronne plus. Un proche s'éteint. Il faut le rendre à la terre.Il ne reste que des questions, celles que l'on pose pour continuer à marcher au milieu des défunts...  comme si de rien n'était...« QUOD ME NUTRIT ME DESTRUIT », révélait le proverbe latin « Ce qui me nourrit me détruit ».Rarement le titre d'un roman ne s'est aussi bien prêté à son sujet. Ce « repas de mort » est un objet d'art nutritif, organique au sens premier du terme. Il faut le goûter, le déguster, le consommer, s'en repaître et le régurgiter. Les mots foisonnent et transgressent la ponctuation. Les images habitent les sons. Les sensations se substituent à la narration. Les corps des vivants errent sur terre et poussent les âmes des revenants pour y trouver leur place.Dimitri BORTNIKOV gratte le nerf des mots et travestit la forme. De l'amertume du deuil, la nostalgie des souvenirs, la saveur de la vie qui nous brûle de l'intérieur... déborde une poésie pétulante qui chatouille et envahit les sens.Conseillé par Christophe, bassin lecture C - Chamalières, Durtol, Orcines.