Le royaume de Pierre d’Angle : L’art du naufrage

Une aventure aussi rare qu'extraordinaire !

Au commencement de cette histoire, il y a un voyage. Celui du Prince Thibault, parti depuis deux ans à bord de l'Isabelle, avec son équipage. Il fuit les responsabilités qui l'attendent dans son royaume de naissance. Son père l'attend pour régner sur le Royaume de Pierre d'Angle. Un pays rude, neutre politiquement, à l'abri des troubles qui agitent les autres puissances. Aux yeux du monde : un royaume de paix et de justice.

Un passager clandestin s'introduit sur le navire. Il s'agit d'Ema, jeune esclave en fuite. Et alors qu'ils se rencontrent, elle et Thibault, quelque chose de magique se produit. Pascale Quiviger nous offre alors, pour notre plus grand bonheur, l'une des plus belles histoires jamais écrite de fantasy.

Alors partez donc à la découverte du Royaume de Pierre d'Angle, son île, son peuple, les secrets de sa fondation, et surtout, l'extrême subtilité de la magie à l'œuvre sur cette terre idéale.

Il faut bien dire que le premier contact avec la série est enchanteur, d'abord par la couverture, à la fois sobre et détaillée, toute en couleur. Chaque tome possède la sienne : bleue, verte, rouge, et dorée, pour parachever le dernier tome. Je vous encourage d'ailleurs à aller visiter cette courte vidéo qui présente le travail de l'illustrateur, Patrick Connan, sur la couverture du quatrième volume.

La surprise la plus agréable, ensuite, et ce qui fait probablement la richesse de ce premier tome comme des suivants est la qualité et la densité de chaque personnage ainsi que l'ornementation délicate, subtile, clairvoyante, des dialogues. Ni trop longs ni trop courts, ils sont remarquables de simplicité. Tout comme les caractères que l'on rencontre tout au long de l'histoire. Les femmes et les hommes que l'on y croisent possèdent autant de qualités que de défauts, à la différence près que ceux-ci en deviennent touchants. Ils paraissent, en fait, réellement humains, loyaux, bercés d'idéaux que l'on apprend très rapidement à aimer.

Pascale Quiviger connaît son monde et ne se laisse pas dépasser par l'extrême épaisseur et la densité de celui-ci. J'ai adoré me laisser voguer au gré des aventures de Thibault, Ema, Lucas, Clément de Frénelles, Mercenaire, Jacquard, Victoire... aussi bons ou mauvais qu'ils soient. Un vrai rafraîchissement pour le dingo de fantasy que je suis.

Ce premier tome est une belle introduction dans ce monde à haut potentiel. Pour avoir croqué dans la pomme des 4 tomes, je peux vous affirmer que vous n'êtes pas au bout de vos surprises, et que cette saga saura trouver de quoi vous coller au canapé, au siège du bus qui vous ramène dans votre cher et tendre domicile, ou saura vous contraindre à ne jamais, jamais, éteindre la lumière de votre table de chevet.

Je vous encourage à aller jeter un œil à une rencontre super intéressante de Pascale pour en connaître davantage sur ce monde si riche. Attention, spoiler !

Conseillé par Matthieu

Pour connaitre la disponibilité de ce document dans vos médiathèques, cliquer ICI.

 

Et pour trouver des milliers d'autres ressources en ligne :

  • Pas encore inscrit ? Tout est expliqué ICI !
  • Une fois connecté, cliquez sur l'onglet Ressources de la page d'Accueil (bouton vert sur le menu).
  • Choisisissez entre la presse, les livres numériques à télécharger, les albums jeunesse à lire et à écouter, la musique, les films, les tutos d'autoformation ou nos sélections en cliquant sur l'onglet dédié !