Tous tes enfants dispersés

"Si les femmes tuent moins, ce n'est pas par un trop plein de tendresse, c'est par dégoût de la violence contenue, celle qui réside là, au creux de leur corps fécondable, propriété de toute la société."

Dans son premier roman, Beata Umubyeyi Mairesse choisit de donner la parole à plusieurs narrateurs – Immaculata, Blanche et Stokely – sous forme de récits entrecroisés. Immaculata, qui a vécu le génocide rwandais, est maintenant une femme abîmée et traumatisée par la guerre. Sa fille, Blanche, que sa mère a baptisé ainsi pour "libérer sa fille de son africanité" dans le but de s'assurer "une descendance toujours plus diluée" s'interroge sur son identité métisse et sur le destin de sa famille, notamment de son fils Stokely, "l'enfant qui a fleuri de l'autre côté du désastre". Mais bien plus qu'un roman sur le génocide rwandais, Tous tes enfants dispersés est un récit porteur d'espoir qui prend le parti de la résilience. L'autrice nous démontre finalement que le dialogue intergénérationnel est possible malgré les tragédies successives vécues par cette famille, notamment grâce aux nouvelles générations qui portent sur le passé un regard apaisé.

Conseillé par Oriane.

Pour connaitre la disponibilité de ce document dans vos médiathèques, cliquer ICI.

 

Et pour trouver des milliers d'autres ressources en ligne :

  • Pas encore inscrit ? Tout est expliqué ICI !
  • Une fois connecté, cliquez sur l'onglet Ressources de la page d'Accueil (bouton vert sur le menu).
  • Choisisissez entre la presse, les livres numériques à télécharger, les albums jeunesse à lire et à écouter, la musique, les films, les tutos d'autoformation ou nos sélections en cliquant sur l'onglet dédié !