OVERNIA, BIBLIOTHEQUE NUMERIQUE DU PATRIMOINE

Accueil   >   Collection : La presse auvergnate   >   Le Petit Clermontois (1885-1894)

Le Petit Clermontois (1885-1894)

Journal quotidien fondé par Jean-Baptiste-Antoine Blatin docteur et maire de Clermont-Ferrand de 1884 à 1889 et député du puy-de-dôme de 1885 à 1889. Il est le concurrent le plus redoutable du Moniteur, publiant chaque jour 15000 exemplaires. Blatin fonde également une société « l'Imprimerie Clermontoise », la gestion du journal est confiée à Louis Bonnet.

Il paraît le 16 mars 1885, le journal équipé d'une presse Marinoni est vendu à 5 centimes et tire à 12000 exemplaires.
Le journal suit la politique du partie radical et insiste notamment sur les questions religieuses prônant les réformes de l'état et des fonctionnaires.

Ensuite, J Kaufmann devient directeur de l'Imprimerie et responsable de la partie technique et commerciale du journal avec pour gérant Bonnet qui est candidat à la députation et qui attaque violemment ses adversaires politiques dans ses articles. En 1889, Kaufmann refuse d'imprimer les articles de Bonnet et les actionnaires du journal se divisent entre les partisans de Blatin et ceux de Veysseyre. La société l'Imprimerie Clermontoise est mise en liquidation et le journal est racheté par les frères Veysseyre en 1889 qui font imprimer le journal chez Standackar : ligne politique radicale mais ne prend pas de positions tranchées se tenant à l'écart de la vie politique.

En 1890 le journal est racheté par deux associés Barbier et Bussières, il prend des positions sociales comme la séparation de l’église et de l'état, une école laïque, la suppression du sénat, l' instauration de l'impôt sur le revenu.

La numérisation a été réalisée à partir des Microfilms.


Source : La presse dans le Puy-de-Dôme de 1870 à 1914/André Parrain (Cote : A 85001 10 BIS)



Vous pouvez sélectionner un intervalle de date pour cibler votre recherche

Effectuer une recherche du
au