1 / 11
La grande déculturation

Renaud Camus
Paru en 2008 chez Fayard Paris dans la collection Documents

L'auteur fait le constat alarmant d'une déculturation générale de la société : les tableaux sont de moins en moins vus, les livres de moins en moins lus, les concerts de musique classiques de moins en moins fréquentés, la langue de moins en moins comprise... Pour lui, la culture périt lorsqu'on lui applique les principes de la démocratie politique et sociale.

2 / 11
Regards croisés sur les pratiques culturelles

Donnat, Olivier et France, Ministère de la culture et de la communication
Paru en 2003 chez Impr. Instaprint dans la collection Questions de culture


3 / 11
Les gens de peu

Pierre Sansot
Paru en 1991 chez Impr. des PUF dans la collection Sociologie d'aujourd'hui


4 / 11
Contre-feux : propos pour servir à la résistance contre l'invasion néo-libérale

Pierre Bourdieu
Paru en 2013 chez Impr. Darantière dans la collection Raisons d'agir

Transcription d'un certain nombre d'interventions publiques faites à la presse, ces dernières temps, par le sociologue. Il y traite de la critique du mythe de la mondialisation, de la contribution de certains intellectuels au maintien de l'ordre social ou encore des rapports entre la télévision et la politique. Textes en partie inédits.

5 / 11
Un nouveau référentiel pour la culture ? : pour une économie coopérative de la diversité culturelle

Philippe Henry
Paru en 2014 chez Impr. Présence graphique dans la collection Collection La culture en questions

Une approche renouvelée des rapports entre l'art, la culture et la société. L'accent est mis sur l'influence des transformations sociétales et économiques sur l'identité culturelle. Des expériences de coopération culturelle et d'économie plus contributive que strictement compétitive sont ensuite présentées. « Dans nos sociétés qui se transforment, la question culturelle revient surtout au premier plan comme ce qui permet de faire cohérence et signification minimales pour continuer à vivre et travailler, à rêver et aimer. » Les mutations de ces dernières décennies sont autant culturelles que strictement économiques et sociales. Les modes de production et d'échange de nos ressources symboliques s'en trouvent profondément transformés et notre conception d'un art émancipateur, héritée du XXe siècle, largement questionnée. En s'appuyant sur des expérimentations souvent peu connues, Philippe Henry illustre cette situation et analyse la question centrale de la construction de nos identités culturelles. La problématique de la diversité culturelle forme, selon lui, le nouveau socle d'une pensée et d'une action politique publique de la culture. Elle est néanmoins confrontée à des inégalités et des fractures culturelles aujourd'hui croissantes. Il décèle de nouvelles modalités collaboratives et plaide pour la prise en compte d'une économie coopérative dans le champ de la culture, au même titre que pour l'affirmation d'une gouvernance participative. Au final, Philippe Henry, l'un des sociologues majeurs de la culture de ces deux dernières décennies, nous livre un ouvrage de référence sur la mise en perspective des rapports qui se renouvellent sous nos yeux entre l'art, la culture et la société. Avec pour visée de vouloir inventer un monde moins insoutenable et plus humain [source : 4e de couv.]. Au sommaire : Introduction. 1- Des friches culturelles aux nouveaux enjeux créatifs 2- Des rapports transformés à l'art et à la culture 3- Une nouvelle approche du développement culturel 4- La structure inégalitaire de l'économie culturelle 5- Des démarches artistiques partagées 6- Des modalités coopératives au sein des organisations artistiques 7- Des formes territorialisées de coopération culturelle 8- Des politiques culturelles politiques à reconfigurer 9- Des référentiels métiers et de formation artistiques à refonder. Conclusion.

6 / 11
Un art moyen : essai sur les usages sociaux de la photographie

Bourdieu, Pierre, Boltanski, Luc, Castel, Robert et Chamboredon, Jean-Claude
Paru en 1965 chez les Editions de Minuit Paris dans la collection Le Sens commun


7 / 11
Mythologies

Roland Barthes
Paru en 1992 chez Editions du Seuil [Paris] dans la collection Points essais


8 / 11
La dictature de la petite bourgeoisie : entretien avec Marc du Saune

Camus, Renaud et Du Saune, Marc
Paru en 2005 chez Impr. France Quercy dans la collection Arguments

L'auteur développe une réflexion sur le rôle de la bourgeoisie au sein de la société française. En se penchant sur la place de cette classe sociale sur les scènes politique et médiatique, il dresse un portrait acerbe de la société actuelle.

9 / 11
La culture des individus : dissonances culturelles et distinction de soi

Bernard Lahire
Paru en 2006 chez Impr. Bussière dans la collection La Découverte-poche / Sciences humaines et sociales

L'auteur, s'appuyant sur des statistiques et plus de cent entretiens, conteste l'héritage de P. Bourdieu et propose une autre vision des pratiques culturelles. Selon lui, dans toutes les classes sociales se retrouvent des préférences culturelles qui mélangent haute culture, sous-culture et simple divertissement. Il privilégie ainsi les singularités individuelles.

10 / 11
Les usages sociaux de l'art

Henri-Pierre Jeudy
Paru en 2007 chez Impr. Darantière dans la collection Circé poche

La culture a pris le relais du travail social en crise. Utilisée comme une arme de l'intégration, elle est chargée de produire du lien social dans un " paysage multiculturel ". On peut se réjouir de ses nouvelles fonctions mais on peut aussi s'étonner de son instrumentalisation politique. Quel sera l'avenir de cette " culture sparadrap " ? L'art lui-même devient un " art citoyen " comme si sa destinée était de donner des leçons de civisme et d'exhiber la création comme une thérapie sociale ! La culture et l'art ont toujours accompli une vocation sociale implicite qui ne répond à aucune fonction assignée. S'agit-il d'un bluff institutionnel qui n'empêche pas bien des artistes de poursuivre la libre aventure de leur création ?

11 / 11
Les conférences de Morterolles : hiver 1895-1896

Alain Corbin
Paru en 2011 chez Normandie roto impr.

Destinées aux paysans de la région, les conférences d'un institueur du Limousin évoquées ici portaient sur des sujets aussi variés que Jeanne d'Arc, Madagascar, le fumier, les grands rendements de l'agriculture. En prêtant sa voix à un instituteur de la IIIe République, l'historien A. Corbin reconstitue ces soirées d’hiver où tout un village prenait le chemin de l’école pour s’instruire.