1 / 3
Bram Van Velde : Images de la culture

Jean-Michel Meurice
Paru en 1983 chez CNC [Centre national de la cinématographie] [Paris] dans la collection Images de la culture

Vingt ans après l'avoir filmé pour la première fois, Jean-Michel Meurice rencontre à nouveau le peintre abstrait Bram Van Velde à l'orée de ses 85 ans. Dans un jardin où il se promène en compagnie du peintre nuagiste abstrait Jean Messagier, ou dans son atelier, ils évoquent, en feuilletant son album de photographies, le long effort de Bram Van Velde vers la peinture qui a tout exigé de lui. Ce film est le portrait poignant d'un vieil homme qui se veut vivant tout en se sachant proche de la mort (1895-1981). Comme une étroite relation d'amitié l'unit à Jean-Michel Meurice, c'est en toute confiance que Bram Van Velde se livre dans cet entretien. Pourtant, il s'arrête souvent au bord de la confession. Avec un grand tact, Jean-Michel Meurice laisse s'installer ces silences pudiques et éloquents; dans leur pesanteur douloureuse, se dessinent alors les contours d'une vie toute d'abnégation et de renoncement. (Grand prix du festival international du film d'art de Paris en 1982).

2 / 3
Plein cadre Jean-Michel Meurice : Entretien avec Maurice Fréchuret

Meurice, Jean-Michel et Fréchuret, Maurice
Paru en 2017 chez Beaux-arts de Paris éditions Paris dans la collection Écrits d'artistes

Cet entretien revient sur le parcours de Jean-Michel Meurice et en particulier ses relations avec la peinture ou la télévision. Divers textes écrits entre 1970 et 2016 évoquent ses rencontres avec de grands artistes contemporains auxquels il a consacré des reportages : P. Buraglio, P. Boulez, C. Viallat, Z. Wou-Ki... (résumé electre) Jean-Michel Meurice dévoile pour la première fois ses "vérités successives" dans un grand entretien avec Maurice Fréchuret. Cet échange passionnant et inédit est suivi d'écrits de l'artiste, des années 1970 à aujourd'hui, et est illustré de nombreuses photos d'archives. Dans ce ouvrage, il nous entraine dans le sillon des rencontres qui ont jalonné sa vie. De ses débuts cinématographiques avec Eric Rohmer au premier rôle qu'il donne à Gérard Depardieu, en passant par ses amitiés avec des peintres tels que Simon Hantai et Zao WouKi, Meurice prend la peinture "par les cornes", comme le dit Pierre Soulages, mais également son destin. Exerçant son regard curieux sur le monde et ses contemporains, Meurice nous raconte la création d'Arte et les coulisses de ses documentaires : les mafias italienne ou russe; le vrai pouvoir du Vatican, son point de vue sur le monde de l'art et ses acteurs. (4 ème de couv)

3 / 3
Jean-Michel Meurice, couleur pure : [publié à l'occasion de l'exposition présentée à Soissons, Arsenal-Musée 10 juin-3 sept. 2006 / Narbonne, Palais des Archevêques - Salle des Consuls et Chapelle des Pénitents Bleus 16 juin-31 août 2006 / Toulouse, Fondation d'entreprise espace écureuil pour l'art contemporain 3 nov.-30 déc. 2006]. texte de Paul Louis Rossi

Meurice, Jean-Michel et Rossi, Paul Louis
Paru en 2006 chez Impr. SETIG-Palussière

2006 : 50 ans de peinture. Dominique Roussel (conservateur à Soissons, Arsenal-musée) présente à Soissons, en l'Abbaye aux Dames, un ensemble d'oeuvres récentes de Jean-Michel Meurice (né en 1938). Evelyne Artaud (direction artistique de la Fondation d'entreprise espace écureuil à Toulouse) présente les "Cibles", les bâches et les "Planètes" à Narbonne, dans le Palais des Archevêques et à la Chapelle des Pénitents Bleus, puis à Toulouse, à la Fondation d'entreprise espace écureuil ... Au sommaire : 1- Paysages 1961-1971. 2- La couleur pure 1972-1976. 3- Voyageurs de l'impossible 1976-1981. 4- L'arabesque 1982-1997. 5- La conjointure 1984-1999. 6- Le rameau d'olivier 1995-2001. 7- L'expérience du vide 1997-2004. 8- Les immémoriaux 2002-2005.